Actualités

63 résultats

Biodiversité floristique dans les peupleraies cultivées de Champagne-Ardenne

Le 26/01/2012

La revue forestière française publie un article de recherche sur la biodiversité dans les peupleraies de Champagne-Ardenne (RFF 1-2011).

Les peupleraies de Champagne-Ardenne présentent une biodiversité floristique conséquente en raison de leur dynamique rapide (succession emboîtée) et de la divergence des communautés végétales suivant la présence ou non d'un sousétage. Ainsi les peupleraies à sous-étage favorisent les communautés forestières, tandis que les peupleraies sans sous-étage favorisent la flore typique de mégaphorbiaie.

L'article à télécharger sur documents.irevues.inist.fr

Populiculture : un vrai parcours d'obstacles

Le 03/01/2012

Depuis des décennies, la populiculture française a été confrontée à plusieurs crises sanitaires majeures. Deux stratégies ont alors principalement été utilisées, avec des réussites différentes : la diversification génétique et la lutte chimique.

Le GIS peuplier présente ses travaux et ses premières obtentions aux pépiniéristes

Le 08/11/2011

A l'occasion du dépôt du dossier de protection commerciale de 4 nouveaux cultivars de peuplier P. deltoides, les équipes du GIS peuplier ont présenté le fruit de leurs travaux à une vingtaine de pépiniéristes spécialisés le 25 mai 2011, dans les locaux de FCBA à Paris. Les fiches synthétiques de ces 4 cultivars sont à télécharger.

La diversité dans les peupleraies picardes

Le 02/08/2011

Des inventaires de biodiversité, réalisés en 2003 dans 16 peupleraies d'âges divers situées dans différentes localités de la Picardie (nord de la France), ont révélé l'existence d'un nombre impressionnant d'espèces.

Les cultivars de peuplier : caractéristiques mécaniques du bois

Le 02/08/2011

Le projet « Référentiel qualités du bois des cultivars peupliers » a permis d'établir un premier état des lieux sur les différences de qualités en fonction du cultivar. Dans ce cadre, les performances mécaniques des dix cultivars choisis ont été mesurées. Les cultivars les plus adaptés pour une utilisation structurelle et les classes mécaniques accessibles à cette essence ont pu ainsi être identifiés.

Peupliers et campagnes françaises : l'expérience bourguignonne

Le 29/07/2011

Le projet intitulé « Peupliers et campagnes françaises : l'expérience Bourguignonne » visait d'une part à analyser la perception du peuplier par les différents acteurs impliqués, directement ou non, dans la gestion des territoires, et d'autre part à réaliser un état des lieux des connaissances sur 8 thèmes identifiés. Cette étude a permis de faire le point sur l'état des connaissances sur quelques-uns des impacts de la populiculture. Elle a permis également de mieux connaître les points de vue et les arguments des promoteurs, ou au contraire des détracteurs, de la populiculture. A télécharger, 9 fiches présentant une synthèse des principaux résultats du projet.

Produire de la biomasse avec des peupliers

Le 29/07/2011

Dès les années 1970, au moment du premier choc pétrolier, l'AFOCEL (devenue FCBA au
01/06/07) a initié ses premières recherches sur la production de biomasse ligneuse, et
particulièrement à partir du peuplier.

Le Peuplier en Bourgogne

Le 12/07/2011

Une brochure à télécharger sur le site du CRPF de Bourgogne (Décembre 2010). Avec 150 000 m³/an, le peuplier se place en 3e position des essences feuillues récoltées en Bourgogne, derrière le chêne et le hêtre, pour moins de 1% de la surface forestière : 8 000 ha environ. La Bourgogne se classe 8e des régions en surface de peupleraies, situées quasiment exclusivement en vallées : Saône, Loire, Yonne, et leurs affluents.

Peuplier, bois de nos régions - Naissance d'une marque dans le Nord de la France et en Wallonie

Le 11/07/2011

L'objectif de la marque est de promouvoir les produits en bois de peuplier en développant les circuits économiques courts et en privilégiant une meilleure intégration environnementale de la populiculture.

Points de vue : la peupleraie en zone humide

Le 07/02/2011

Pas une, mais des populicultures, et des pratiques qui évoluent. Pas une, mais des zones humides, et encore de nombreux points de débats.