|  Espace personnel :

Oublié ? S'inscrire ?

Peupliers de France - Le portail de la filière peuplierPeupliers de France - Le portail de la filière peuplier

Vous êtes ici: Accueil > Populiculture, gestion durable

Envoyer à un ami
Version imprimable (Nouvelle fenêtre)

Tailles et élagages


Tailles de formation

Pendant les premières années l'arbre élabore son fût qui doit être le plus rectiligne possible, régulier et non fourchu, il est alors souvent indispensable d'intervenir en taille de formation pour supprimer les fourches et les grosses branches.

Certains cultivars comme le I 214 ou le Triplo, ont souvent besoin d'une taille de formation.

La taille de formation est faite en hiver ou au début du printemps. En effet, cela permet, en l'absence de feuillage, une meilleure visibilité des défauts à supprimer.

Pendant les premières années (3 ans), ce travail peut se faire à partir du sol avec des sécateurs emmanchés du type échenilloir.


Haut de page

Elagages

L'objectif est de supprimer les branches basses afin d'obtenir sur la grume de 6 m, le bois sans nœud demandé par les industriels.

En fonction de la croissance des peupliers, on commencera à élaguer vers la 2ème ou la 3ème année. En général, un élagage se fait tous les deux ans en supprimant au maximum deux couronnes de branches à la fois. L'élagage peut commencer quand le diamètre de l'arbre se situe entre 8 et 10 cm et/ou quand les branches atteignent 2 cm de diamètre.

L'élagage doit être progressif et modérée. Trop souvent, des peupliers après un élagage vigoureux, ressemblent à des plumeaux et réagissent l'année suivante en formant de nombreux gourmands. La hauteur élaguée ne doit pas dépasser 1/3 de la hauteur totale de l'arbre au 1er élagage, la moitié ensuite.

Plus l'élagage est haut, plus il est coûteux. Il peut se faire à partir du sol jusqu'à une hauteur de 6 m avec des scies emmanchées. Au-dessus, une échelle ou une nacelle sont nécessaires pour aller jusqu'à des hauteurs 8 m et plus.

La période la plus favorable pour réaliser ce travail se situe du 15 juillet au 15 septembre (pour une bonne fermeture des plaies d'élagage).

Les branches doivent être coupées au ras du tronc, en conservant le bourrelet cicatriciel. Un élagage avec maintien de chicots est à proscrire car ils forment des nœuds noirs plus préjudiciables à la qualité du bois que les nœuds formés par des branches vivantes.


Haut de page

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Votre commentaire

Haut de page


Forêt-entreprise

La revue technique des forestiers

Forêt-entreprise

www.foretpriveefrancaise.com/
foret-entreprise/