Présentation de la Charte Merci le peuplier

Merci le Peuplier est une participation financière directe des entreprises au reboisement, venant s'ajouter au prix des bois.

Une situation alarmante

Graphique - Peuplier : évolution de la récolte et des surfaces boisées en France (jpg - 33 Ko)

Depuis environ 20 ans, en France, on reboise en peuplier moins que ce que l'on récolte.

Depuis une vingtaine d'années, le rythme des replantations du Peuplier est passé de 2.3 millions de plants plantés par an au début des années 1990 à moins de 600 000 plants/an en 2013.

Sachant qu’en moyenne 1 plant produira 1 m3 sur 18 ans, le rythme de replantation est devenu très insuffisant pour assurer l'approvisionnement futur des industries de transformation. 

Malgré une offre de bois qui reste encore supérieure à la demande, les premiers signes de tensions sur les approvisionnements se font déjà sentir dans certains bassins.

Selon les régions et les périodes, cette tendance lourde au non-reboisement peut avoir des causes multiples :

  • le prix des bois sur pied,
  • les accidents climatiques, 
  • les attaques parasitaires, 
  • la pression environnementale,
  • le morcellement du foncier,
  • la concurrence du maïs,
  • les abandons lors des successions, etc.

Des conséquences importantes

Lorsque les parcelles de peuplier sont reconverties en maïs, tournesol etc., il y a un impact environnemental marqué.

Le déficit de plantation depuis plusieurs années conduit la filière populicole vers une pénurie généralisée à partir de 2019-2020... dans quelques années à peine ! 

Le besoin sera dès ce moment supérieur à la ressource disponible. Le déficit se creusera ensuite pour atteindre au moins 500 000 m3/an en 2025.

Cela pourrait améliorer ponctuellement le prix des bois... Mais la concurrence exacerbée pour la ressource fragilisera les entreprises, pouvant mettre en danger la pérennité de certaines d’entre elles.

D’ores et déjà, des entreprises augmentent leur rayon d’approvisionnement.

Parallèlement à ce manque de ressource, des industriels augmentent leur consommation de peuplier pour des raisons stratégiques. Globalement, le besoin de récolte est plutôt en hausse.

Le manque de bois est inévitable, c’est dès maintenant qu’il faut agir pour en réduire la durée et les dommages.


Pourquoi la Charte ?

Face à ce constat et ces perspectives, il est urgent de relancer les reboisements.

C'est pourquoi un groupe d'industriels et exploitants décidés à agir a créé Merci le Peuplier.

Avec la Charte merci le Peuplier les transformateurs mais aussi les pépiniéristes et exploitants portent chacun un message clair vers les populiculteurs : l’avenir a besoin de vous.

Merci le Peuplier est aussi une incitation financière au reboisement : industriels, exploitants, pépiniéristes se mobilisent pour l’avenir en subventionnant des reboisements.


Un fonctionnement simple et direct

Les acheteurs engagés dans merci le Peuplier rappellent au populiculteur, à chaque achat de lot, l'importance du peuplier et lui proposent de signer une convention :

  • le populiculteur s'engage à reboiser dans les deux ans,
  • l'acheteur s'engage à lui verser alors une aide de 2.50 €/plant.

De plus, en achetant ses plants à un pépiniériste merci le Peuplier, le populiculteur bénéficiera d'une réduction de 0.30 €/plant.


Schéma des aides Merci le Peuplier (jpg - 40 Ko)

Chaque entreprise de merci le Peuplier participe à une démarche de la filière pour l'avenir, et elle peut le faire savoir.

Conditions pour le populiculteur :

  • le lot vendu doit être certifié PEFC ;
  • reboiser dans les deux ans suivant l'exploitation avec des cultivars de la liste régionalisée.

Justification auprès du pépiniériste pour bénéficier des 30ct/plant : produire la convention qu'il a signée avec l'acheteur. 

Justification auprès de l'acheteur pour le versement des 2.50 €/plant : facture du pépiniériste. 

Nota : l'entreprise adhérente à la charte doit être PEFC (sauf pépiniéristes).

Grâce à un fonctionnement direct en autogestion, il n'y a aucun coût ni frais supplémentaire. Un système simple de suivi des conventions est mis à disposition des entreprises (intranet) et permet de garantir la transparence de l'ensemble tout en respectant la confidentialité des données de chaque entreprise.

Depuis le 24 avril 2014, le périmètre de cette charte est la France métropolitaine.

Elle a été mise en place fin 2011 sur quelques régions pilotes (notamment Pays de Loire et Bretagne), à l'initiative d'industriels et d'exploitants forestiers. Le Conseil National du Peuplier travaille d'ores et déjà à son extension dans les principaux pays limitrophes importateurs.


Couverture de la charte Merci le peuplier (jpg - 20 Ko)

À télécharger :